sejours et stages de peche

Seconde ouverture de la pêche de la truite et des carnassiers après le déconfinement progressif avec des gestes barrières adaptés

(Article mis à jour le samedi 30 mai 2020 à 10h00)

Voici une truite sauvage de 40 cm que j’ai prise au toc à l’ouverture de la pêche de la truite, le samedi 14 mars 2020. Une seconde ouverture a bien lieu à partir du lundi 11 mai, après les précisions gouvernementales données le jeudi 7 et le 28 mai au sujet du déconfinement progressif et les communiqués des Fédérations de Pêche de la Côte d’Or (21), de la Nièvre (58), de la Saône-et-Loire (71) et de l’Yonne en date du samedi 30 mai. Elle s’est faite à la mouche et aux streamers en pratiquant en Trout Spey avec une canne à mouche à deux mains Switch de 11′ # 3 wt. L’ouverture de la pêche des carnassiers et du brochet à la mouche en Pike Spey avec un équipement Skagit en rivières et sur les canaux s’est opérée également à partir du 11 mai. L’ouverture de l’ombre en mouche sèche a suivi encore le samedi 16 mai. Par contre, la pêche des carnassiers sur les plans d’eau bourguignons et notamment sur les lacs du Morvan s’opérera à partir du mardi 2 juin, excepté pour les lacs de Chaumeçon et de Pannecière qui sont rouverts dès ce week-end de la Pentcôte par arrêté préfectoral.

Concrètement, il résulte des annonces gouvernementales du jeudi 7 et 28 mai que les pêcheurs Bourguignons peuvent jusqu’au mardi 2 juin aller à la pêche librement (sans attestation de déplacement dérogatoire) et sans limitation de distance au sein de leur département ou dans un rayon de 100 km par apport à leur domicile s’ils doivent traverser plusieurs départements. Il pourront donc venir aussi faire un stage de pêche avec leur moniteur guide de pêche bourguignon préféré. Voici le lien pour connaître la carte de sortie de confinement avec un rayon de 100 km. En ce qui me concerne, je pourrai en outre me déplacer légèrement au-delà des 100 km avec la nouvelle attestation pour mon activité professionnelle, ce qui donnera un peu plus de souplesse pour le trajet de mes clients. De même, mon domicile secondaire dans le sud du Morvan, à Luzy, constituera pour moi une base arrière pour étendre mon rayon d’action en faveur de mes clients résidant dans un département limitrophe à la Bourgogne. A titre d’exemple, un pêcheur de Santenay dans le du sud de la Côte d’or pourra aller pêcher la truite jusque dans le nord du Châtillonnais, même si son trajet routier est supérieur à 100 km, puisqu’il reste dans son département. Ou bien un pêcheur de Chiroubles dans le Rhône et un pêcheur de Sancerre dans le Cher pourront venir dans la Nièvre, au sud ou au milieu du Morvan, en respectant la distance des 100 km. Enfin, à partir du mardi 2 juin, il n’y aura plus de limitation de 100 km pour se déplacer.

La pêche des carnassiers en barque motorisée sera autorisée à partir du mardi 2 juin sur les grands lacs du Morvan et les plans d’eau de Côte d’Or. En attendant, je propose des stages de pêche des carnassiers aux leurres et du brochet à la mouche avec un équipement Skagit Pike Spey sur les canaux de Bourgogne.

Enfin, pour réaliser mes stages tout en se protégeant et en évitant la propagation du Coronavirus, les gestes ou mesures barrières adaptés à la situation de pêche devront être adoptés pour la sécurité des clients et la mienne. La petite gêne occasionnée par ces mesures n’entamera pas l’immense plaisir de se retrouver au bord de l’eau en harmonie avec la nature et de partager à nouveau des vrais moments de convivialité !!! D’ici là, portez-vous bien et prenez soin de vous et de vos proches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *