Coin des bibliophiles pour la pêche à la mouche

Pour voir des photos et des récits sur certains auteurs et pêcheurs illustres liés à des articles de techniques de pêche, notamment le Spey cast en français et son enseignement en langue française, Charles Ritz, prophète méconnu en France. Contribution française fondamentale à l’évolution du lancer de la mouche avec une canne à une main et à deux mains, Charles Ritz – Prophète de la pêche à la mouche, Pierre Creusevaut, champion du monde français de lancer de la mouche et le lancer mouche HS-HL de Charles Ritz , consultez mon blog principal : François DELINE’s Blog Bourgognepeche



LE COIN DES BIBLIOPHILES POUR LES LIVRES, OUVRAGES OU BOUQUINS DE PÊCHE À LA MOUCHE ET SUR LE LANCER DE LA MOUCHE :

Par ailleurs, pour les amateurs de bons livres de pêche, votre moniteur guide de pêche étant également collectionneur de bons ouvrages ou « bouquins » de pêche, je peux également vous conseiller sur les bons choix à faire, et notamment par quels ouvrages il est bon de commencer à lire pour se constituer sa bibliothèque et apprendre de la meilleure manière à pêcher. Si, en effet, il est préférable, pour ne pas dire nécessaire, d’apprendre avec un moniteur pour des questions de pure technique de lancer afin d’avoir une bonne gestuelle (pour la mouche ou le lancer spinning, les vidéos ne sont pas adaptées) ; en revanche, pour apprendre certaines notions de pêche, il est bon de recourir à des ouvrages qui permettront de gagner du temps, de s’éveiller l’esprit afin qu’il soit critique, de se poser les bonnes questions pour avoir si possible les bonnes réponses. Car, en effet, tout le monde n’a pas forcément la chance d’avoir un grand-père, un père, un oncle ou un ami qui soit un bon pêcheur et compétent pour l’apprentissage d’une technique afin lui apprendre tous les arcanes de ce loisir. C’est pourquoi, la bonne littérature est un moyen d’obvier à ce manque pour aller à l’essentiel dans l’apprentissage de la pêche. En sachant, qu’en définitive, ce ne sont que les heures passées au bord de l’eau et les leçons données par la NATURE qui permettront de corroborer les pistes ou les voies données par les hommes ou les livres. Selon Charles de Massas (voir ci-dessous, 3ième édition, Paris, Garnier Frères, 1861, p. 140 ; réimpression de la 2ième édition, Paris, Garnier Frères, 1859, par Nabu Press, USA, 2012, p. 153) : « Pour cette pêche [à toutes les lignes], ainsi que pour la pêche à la mouche artificielle, il n’existe qu’un seul bon maître : la nature. Consultez-la ; ce qu’elle fait, tâchez de le faire ; ce qu’elle donne, donnez le ». C’est elle qui permet de trouver son propre chemin ; de se connaître soi-même pour son plaisir de la pêche. Tout est dit dans Charles de Massas ; à bon lecteur, de lire !

LA MISE EN BOUCHE HALIEUTIQUE :

Pour son initiation le lecteur commencera par le plus emblématique livre écrit sur la pêche en 1653 par Izaac Walton [1593-1683]. Il a traversé les siècles, charmé des générations de lecteurs, parce que c’est une leçon de philosophie empreinte d’hédonisme et de naturalisme, qui dans sa pérennité a toujours parlé au coeur des hommes. Pour preuve, en Angleterre, c’est le troisième livre [ou le quatrième ?] lu après la Bible et Shakespeare [et Harry Potter !] et il a été réédité plus de 500 fois en langue anglaise et dans différentes langues.

Le deuxième livre que je suggère est un ouvrage datant de la moitié du XIX ième siècle (1860) et est le seul livre sur la pêche que Charles de Massas [1798- ?] ait écrit. Mais je dirai quel livre ! Les grands auteurs halieutiques du XXième siècle lui rendent hommage à juste titre, car Charles de Massas était en avance sur son temps : il avait déjà une vision démocratique de la pêche bien avant l’heure et aussi une vision écologique s’agissant de la protection de la reproduction des truites en rivières et surtout de celle du saumon. Au sujet de ce dernier, ses préconisations ont été adoptées aujourd’hui dans les îles britanniques, en Scandinavie, au U.S.A., au Québec, en Russie et au Japon, mais pas en France (on ne doit pas savoir lire le français dans notre pays !). Charles de Massas n’aimait pas les marchands de pêche (dont C. Aîné Kresz, un de ses « amis ») qui pensent plus à attraper des pêcheurs en les bernant, plutôt que de faire en sorte que ces derniers prennent des poissons. De même, il n’aimait pas les anglais, dont le matériel était trop cher et la littérature trop abondante et sans grand intérêt. L’ironie du sort, une fois de plus, c’est que nul n’est prophète en son pays, car ce sont les anglais, les américains, les allemands et les japonais qui « reprint » actuellement les anciens ouvrages français, dont celui de Charles de Massas et surtout ceux de Charles Ritz (là encore, en France, on ne sait pas réimprimer nos meilleurs auteurs français sur la pêche et quand on le fait, c’est d’une manière confidentielle et avec des tirages trop limités !).

Le troisième livre que je suggère est un peu spécial pour moi, car il a été écrit par un Bourguignon, né à Clamecy, dans la Nièvre, et il traite notamment de la pêche de la truite sur la « haute Yonne », c’est-à-dire depuis sa source au pied du mont Beuvray — à quelques kilomètres du lieu où est née ma mère (à Montjouan — 7 km du mont Beuvray) et mon père et moi (à Luzy — 17 km du mont Beuvray) — jusqu’à Clamecy. Autrement dit, il s’agit de l’Yonne morvandelle, chère à un morvandiau de pure souche et de race Celte que je suis (pas étonnant que j’aime l’Ecosse et son whisky et par analogie les pays Scandinaves avec leurs saumons !). L’auteur de cet ouvrage est Jospeh (J.H.) Perreau [1865-1913] qui a écrit plusieurs ouvrages sous les pseudonymes de « Jho Pâle » et Joseph « La Bouvière ». Son principal livre, « Pêches, Pêcheurs, Pêchés », Société parisienne d’édition, 1904 (Réédité par Whitehead Press, Milton Keynes UK, 2010) est intéressant à plus d’un titre, car il replace la pêche pratiquée au XIXième siècle et début du XXième siècle, avec le contexte du flottage du bois dans le Morvan, les moyens de locomotion de l’époque, les pratiques de pêche des autochtones morvandiaux, la fréquentation des « touristes-pêcheurs » de l’époque, les poissons « Pêchés », comme l’indique le titre du livre — à ne pas confondre avec les sept « péchés » capitaux, dont celui de la bonne chère —, les manières de les pêcher, ainsi que tous les « engins » de pêche utilisés, notamment pour le braconnage dans toute la France. Bref, un bon ouvrage dans un style littéraire convivial, fort sympathique et instructif.

Le quatrième livre que je recommande est de celui que je considère comme mon Maître en littérature halieutique, pour ses excellentes suggestions. Michel Winthrop : « 100 ans de pêche en eau douce ». Flammarion, 2001- Prix littéraire. Trophée Halieutica 2002 (Lyonnaise des Eaux, Conseil Supérieur de la pêche, Union des Fédérations). Après des années d’enseignement universitaire en sciences économiques puis de journalisme, Michel Winthrop, par ailleurs violoniste concertiste, s’est consacré à sa passion pour la gastronomie et la pêche à la mouche, qu’il a exercé comme guide de pêche professionnel et qu’il exerce encore pour son plaisir. Aujourd’hui, tourné vers l’écriture et plus particulièrement vers le roman policier, la plume a remplacé l’archet et partiellement la canne à mouche. Voilà un livre qui vaut vraiment le détour tant pour la qualité du style d’écriture et de ses sources, de ses données sociologiques (ce qui est rare en matière d’ouvrages de pêche) que pour sa poésie et ses anecdotes. Il brosse tout le XXième siècle, avec ses évolutions heureuses et malheureuses.

L’apéritif halieutique pris, passons maintenant à table, comme l’aurait dit Benjamin Rathery, dans « Mon oncle Benjamin », pour festoyer gaiement !

QUELQUES LIVRES OU BOUQUINS TECHNIQUES ET OUVRAGES POÉTIQUES POUR LES AGAPES :

Pour attendre la sélection d’ouvrages que j’affectionne plus particulièrement pour le festin halieutique, on pourra consulter un petit guide à l’attention des pêcheurs voulant s’adonner à la pêche aux « bouquins » (Pêche pratiquée surtout à la main et sur internet, en période de fermeture de la pêche des poissons !) : Pierre Affre, Philippe Lucas et Bernard Caminade, Les livres de pêche en français, Bibliographie des ouvrages de pêche sportive en eau douce, Edition du Pécari, 2006. Il est également vivement recommandé de lire l’excellent ouvrage de Michel Winthrop, Les grandes figures de la pêche, Lucien Souny, 1999, qui nous aide pour se faire une idée de la personnalité des grands pêcheurs ou des auteurs talentueux. Les ouvrages sont précédés d’une à cinq étoiles pour saluer leur qualité technique, littéraire et romantique, de mon point de vue, afin d’établir une hiérarchie pour les rechercher en priorité. Les ouvrages étrangers sans étoile sont en attente de traduction. Les livres sont présentés selon un ordre chronologique et non par ordre alphabétique.


LES OUVRAGES ÉCRITS PAR ET SUR LES « GENS » D’EN HAUT :

* KRESZ (C. Aîné) : Le pêcheur français. Traité de la pêche à la ligne en eau douce. (1ière édition, Paris, 1818). Réédition de la Bibliothèque des Arts et Traditions, André Gérard – Marabout, Verviers, Belgique, 1975 (reprenant la 2ième édition de 1830). A cette époque, on pêchait à la mouche avec des grandes cannes à deux mains (de 10′ pieds /3 mètres à 20′ pieds / 6 mètres) et Kresz pêchait down stream [en aval] et en noyée ; son « ami » et contradicteur Charles de Massas pêchait également avec les mêmes grandes cannes, mais up stream [en amont] et en sèche).

** FRANCIS FRANCIS (Pseudonyme) [1822-1886] : La pêche à la ligne (A Book on Angling, 1867, 476 pages). Traduit de l’anglais, Extrait de l’Acclimatation (Journal des Eleveurs), édité par Emile Deyrolle, Paris, 1886, 165 pages. La sixième édition (1885) en langue anglaise possède 508 pages.

**** MARRYAT (George Selwyn) [1840-1896] : dans TOURON (Joan Miquel) : La belle histoire de la pêche à la mouche, Editions CPE, 2014, pp. 146 à 148.

**** PETIT ( Georges Albert) [1843-1920 — Docteur en Droit, Président honoraire à la Cour des Comptes en 1918] : La truite de rivière. Pêche à la mouche artificielle, Paris, Delagrave, 1897. Réédition facsimilé offset, Editions de l’Orée, Bordeaux, 1982. A la fin du XIXième siècle, la pratique de la pêche à la mouche s’opère avec une canne à une main avec des tailles proches de celles utilisées aujourd’hui (9 à 11 pieds), en pêchant en amont et en sèche. Albert Petit a consacré 43 pages importantes au lancer de la mouche, dont certains éléments sont toujours valables aujourd’hui.

**** PETIT ( Georges Albert) : La pêche active, p. 211 à 250 au sujet de la pêche du saumon, de la truite, de l’ombre, brochet et perche, dans La Pêche moderne, encyclopédie du pêcheur (ouvrage collectif), Larousse, Paris, 1933. Réflexions intéressantes au sujet de la pêche du saumon et de la truite ; PHÉLIPOT (Pierre) : Pêche à la mouche en Bretagne (avec J.-P. Péquegnot), Besançon, 1971, p. 172 à 175, notes inédites d’Albert Petit.

**** HALFORD (Frederic Michael) [1844-1914 riche industriel retraité à 45 ans ! puis pêcheur professionnel et écrivain] : Précis de la pêche à la mouche sèche, (The Dry fly Man’s Hand book, 1 ière édition, 1913, traduction de G. L. Wauthier, Fishing Club de France, Paris, 3 ième édition, 1913), P.E.L., Paris, 1982.

**** VAVON (Antoine) [1876-1950 — Polytechnicien, Officier du service géographique des armées] : La truite. Ses moeurs, l’art de la pêcher. (1ière édition, Dormann et Cerf, Etampes, 1927). Réédition Arts Secrets, 2011. Antoine Vavon a consacré 13 pages assez intéressantes au sujet du lancer de la mouche.

*** BURNAND (TONY) ET RITZ (Charles) : A la mouche, (1ière édition, Librairie des Champs-Elysées, Paris, 1939). Réédition des Editions de l’Orée, Bordeaux, 1984.

**** BOISSET (Léonce de) pseudonyme de Léonce Valette [1884-1968] : Les mouches du pêcheurs de truites, Librairie des Champs-Elysées, Paris 1939 (Son premier livre).

**** BOISSET (Léonce de) pseudonyme de Léonce Valette : L’ombre, Poisson de Sport, Librairie des Champs-Elysées, Paris 1941.

***** KNIGHT (John Alden père) [Américain 1890-1966] : The Modern Angler. Including the Solunar Theory of Fishing. [Le pêcheur moderne. Incluant la théorie solunaire de la pêche], Charles Scribner’s Sons, New York, 1936, 260 pages ; Modern Fly Casting – Introducing The Free Wrist Grip and The High Back Cast [Le lancer de la mouche moderne – Introduisant La prise du poignet libre et Le lancer arrière en élévation], 1st Edition, Charles Scribner’s Sons, New York, 1942, 89 pages. Ouvrage très intéressant où Knight pose comme principes fondamentaux du lancer de la mouche, en premier lieu, la prise de la poignée en V permettant, en second lieu, une grande élévation de la main sur le lancer arrière, en dépassant volontairement l’articulation de l’épaule ; KNIGHT (John Alden) et KNIGHT (Richard Alden fils) [ Américain 1923-1968] : The complet book of FLY CASTING [Le livre complet du lancer de la mouche], Putnam, New-York, 192 pages.

*** CARRÈRE (Louis) : Mouche noyée, Pêche sportive de la truite dans les rivières et torrents, préface de Tony Burnand, G.S.M., Toulouse, 1942 (8 ième édition où figurent pour la première fois des extraits du célèbre manuscrit d’Astorga de Juan de Bergara).

**** BOISSET (Léonce de) pseudonyme de Léonce Valette : Les éphémères, Stock, Paris 1942.

*** CARRÈRE (Louis) : Le saumon, poisson royal, préface de Léonce de Boisset, Librairie des Champs-Elysées, Paris, 1943.

**** BOISSET (Léonce de) pseudonyme de Léonce Valette : La truite, Poisson de Grand Sport, Librairie des Champs-Elysées, Paris (1942 pour le première édition), et 1948 pour le seconde édition.

**** BOISSET (Léonce de) pseudonyme de Léonce Valette et VIBERT (Richard) : La pêche fluviale en France. Son état son avenir, Librairie des Champs-Elysées, Paris, 1944.

***** BOISSET (Léonce de) pseudonyme de Léonce Valette : Plaisir des jours, exemplaire n° 387/950, Librairie des Champs-Elysées, Paris, 1945 ; LES PETITS ENFANTS DE LÉONCE DE BOISSET, Oz Média, Riorges, 2019, avec une postface de Jean-Claude Valette, petit-fils de l’auteur. Un véritable régal halieutique et poétique où l’auteur nous narre son enfance et les exploits de son précepteur de pêche, Vent-de-Bise, un vénérable braconnier avec un code d’honneur ! Ouvrage honoré par l’Académie française, Prix Broquette-Gonin (littérature), 1965, [Prix annuel destiné à récompenser l’auteur d’un ouvrage philosophique, politique ou littéraire, jugé susceptible d’inspirer l’amour du vrai, du beau et du bien]. Pour ma part, je considère que Léonce Valette fut le meilleur auteur halieutique du XXième siècle, notamment pour la pêche des salmonidés à la mouche. Il était juriste de formation : Du rôle de la coutume dans l’élaboration du droit privé positif actuel. Thèse droit Lyon. Paris, Rousseau, 1907.

**** BOISSET (Léonce de) pseudonyme de Léonce Valette : Poissons des rivières de France. Histoire naturelle pour les pêcheurs, 2 Tomes, Librairie des Champs-Elysées, Paris (1947 pour le première édition).

***** GREY of FALLODON (Edward Lord Vicomte) [1862-1933] : Pêche à la mouche (Fly Fishing). Traduction et préface de Léonce de Boisset, Librairie des Champs-Elysées, Paris, 1947. Sans doute un des plus beau livre sur la pêche à la mouche de la truite de rivière, de mer et du saumon, unanimement salué par les auteurs de langue anglaise et française.

**** BARBELLION (Pierre) : Truite, mouches, devons, Librairie Maloine, Paris, 1948. Pierre Barbellion a consacré 71 pages au sujet des lancers et de la présentation de la mouche, ce qui en fait l’ouvrage français le plus complet sur la matière.

**** SKUES (George Edward MacKenzie) [1858-1949 avocat] : La truite et la mouche (The Way of a Trout with a Fly, 1921), préface et traduction de Pierre Barbellion, (1ière édition, Horizons de France, Paris, 1950), P.E.L., Paris, 1985. Skues est l’inventeur de la pêche en nymphe, dite pêche « en mouche coulée », qu’il a distinguée de la pêche, dite « en mouche noyée ». Frank Sawyer a ensuite inventé des modèles de nymphe aujourd’hui universellement connus.

**** NÉE (Gabriel) et ROUSSEL (Albert) : La truite et l’ombre, préface de Léonce de Boisset, Imprimerie Chazelle, Dole, 1952. A cette époque, pour le lancer de la mouche, on préconisait encore de mettre un livre sous le bras afin d’avoir le coude collé au corps, pp. 56 et 58. Albert Roussel qui était professeur d’éducation physique, comme Jan Astier, préconisait cependant déjà l’excellent principe fondamental de l’« amplitude progressive » (p. 56), pour la technique du lancer de la mouche, avec un trajet de la soie presque à l’horizontale, à l’issue d’un « arc [de cercle] de lancer » ne dépassant pas 45° lors des battements de la canne entre 11h00 et 13h00, sur un cadran horaire !

**** BOISSET (Léonce de) pseudonyme de Léonce Valette : Ecrit le soir, Librairie des Champs-Elysées, Paris, 1953.

***** RITZ (Charles) [1891-1976] : Pris sur le vif, (1ière édition, Librairie des Champs-Elysées, Paris, 1953). Réédition de Claude Tchou – Bibliothèque des Introuvables, Paris, 2002, Avant-Propos d’Éric Joly et Préface de Léonce de Boisset. Ouvrage très important, notamment sur les cannes en bambou refendu Super-Parabolic PPP de Pezon & Michel, mise au point par Charles Ritz et Pierre Creusevaut qui les a testées plus de six cents heures pas an, le lancer de la mouche « classique » français et son ami autrichien Hans Gebetsroither ; A Fly Fisher’s Life. The Art and Mechanics of Fly Fishing (New édition revised and greatly enlarged), foreword by Ernest Hemingway et introduction by Arnold Gingrich, Max Reinhardt Ltd, 6 ième édition anglaise, London, 1972 (Charles Ritz y expose sa nouvelle méthode, dite « Moderne » du lancer de la mouche HS-HL [High Speed-High Line] pp. 38 à 56), ouvrage fondamental ; MJF Books, 4 ième édition américaine, 1999 ; Erlebtes Fliegenfischen. Kunts und Technik des Fliegenfischens auf Äschen, Forellen und Laches [Pêche à la mouche vécue. Art et technique de la pêche à la mouche de l’ombre, de la truite et du saumon], 4 ème édition, mise à jour par le Prof. Dr Hermann Aldinger et Hans-Ruedi Hebeisen (champion du monde suisse de lancer), avec une préface d’Ernest Hemingway [1 ère édition 1956] et un avant-propos d’Hans Gebetsroither [4 ème édition 1978], 1978, Albert Müller Verlag, Rüschlikon-Zürich. Hans-Ruedi Hebeisen a ajouté des photos de la prise en main de la poignée, des planches de mouches en couleur et deux photos où il met en œuvre la méthode HS-HL avec un lancer au sommet du clocher (p. 144 bis) et un blocage arrière à la verticale à la Position Clé avec une ligne tendue et une boucle serrée (p. 160 bis) ; Pris sur le vif, Una vita per la pesca, traduction italienne Osvaldo Velo, Amico Libro, 2001 ; A Fly Fisher’s Life. The Art and Mechanics of Fly Fishing, traduit et publié en japonais pour la première fois, par Timco en 1984, puis publié à nouveau en 1997 et par Michitani en 2016 (édition toujours disponible en janvier 2021) [Sources données par le blog de Yoshiharu rod]. Enfin, une nouvelle traduction japonaise par Kuni Shibano aurait été réalisée en 2017 [Source donnée par la page Facebook du Prix Charles Ritz, le 29 novembre 2017, mais la référence bibliographique n’est pas donnée].

***** Revue Au Bord De l’Eau [A.B.D.E.] n° 330 janvier 1964, pp. 79 à 83. Charles Ritz : Le lancer mouche HS-HL [High Speed / Grande Vitesse — High Line/ Ligne Haute], une technique révolutionnaire. C’est la première fois où cette technique de lancer de la mouche HS-HL , dite moderne, de Charles Ritz a été publiée, par lui-même, en France, en langue française. Sinon, elle figure en anglais dans son ouvrage A Fly Fisher’s Life, 6 ième édition anglaise, 1972, pp. 38 à 56, avec 4 pages [53 à 56] consacrées au lancer HS-HL vertical, avec une canne à saumon à deux mains. La méthode de lancer mouche HS-HL a été mise au point, testée et approuvée avec et par Pierre Creusevaut, champion du monde professionnel français de lancer et par Jon Tarantino, champion du monde amateur américain de lancer.

**** BOISSET (Léonce de) pseudonyme de Léonce Valette et TIXER (Louis) [1881-19 ?] : Femmes de pêcheurs, Crépin-Leblond, Paris 1957.

**** BOISSET (Léonce de) pseudonyme de Léonce Valette : Réhabilitation de la mouche noyée, Librairie des Champs-Elysées, Paris 1959.

*** JUGE (Jean) : Pêcheur de truites, Fabrègue, Saint-Yrieix, 1959. On attribue, en France, à Jean Juge la paternité de la mouche « Exquise » à double collerette (1918) et en Angleterre, à Horace Brown, la description de ce type de mouche sous le nom de « Fore and After » (1930). La « Fore & Aft » existe aux Etats-Unis depuis le début des années 1900 sous le nom de « Sierra Bright Dot » en Californie (Côte Ouest Sierra Nevada) et dans les Appalaches du sud (Côte est en Caroline).

** CHIMAY (Jacqueline de) : Plaisirs de la pêche, Truites et Saumons, Hachette, Paris 1962. Un charmant livre écrit par une femme qui aimait la pêche, la chasse, les fleurs, bref la nature.

**** BOISSET (Léonce de) pseudonyme de Léonce Valette : L’évolution de la pêche de la truite, Librairie des Champs-Elysées, Paris 1962 (Son dernier livre).

*** CALVER (Jim) [anglais] : Bank Fishing for Reservoir Trout. An Introduction. (Pêche de la truite en réservoir depuis les berges. Une introduction) [en anglais]. Adam & Charles Black, London, second edition, 1979. L’auteur (pp. 69 et 70) reprend et complète une idée de Charles Ritz (1972, p. 33) pour obtenir une boucle étroite et de la distance lors du lancer : « la MAIN travaille avec un va-et-vient d’arrière en avant sur un chemin [de lancement] presque horizontal [rectiligne, linéaire, tendu] ».

*** KITE (Oliver) [1920-1968] : Traité pratique de la pêche en nymphe, (Nymph fishing in Pratice, 1963). Traduction Raymond Rocher, P.E.L., 1981.

**** PEQUEGNOT (Jean-Paul) [1935-2014] : L’art de la pêche à la mouche sèche, (1ière édition, Besançon, 1969). Quatrième réédition, Besançon 1996. Auteur fondamental.

**** ROCHER (Raymond) [1929-2015] : Confidences d’un pêcheur à la mouche, (1ière édition, S.E.D.E.T.E.C., Paris, 1971). Réédition P.E.L., Paris 1980. Auteur fondamental.

*** PHÉLIPOT (Pierre) : Pêche à la mouche en Bretagne (avec J.-P. Péquegnot), Besançon, 1971, La mouche noyée, p. 41 à 50 ; Le saumon, p. 77 à 124 ; La truite de mer, p. 125 à 155 ; Rivières à saumon de Bretagne et de Basse-Normandie, Quimperlé, 1982, p. 29 à 37, réflexions intéressantes sur le thème : Pourquoi le saumon prend-il nos mouches ?

*** BRUGEROLLE de VAZEILLES (Charles) : Souvenirs d’un pêcheur de saumon, préface de Lucien Bonnenfant, Mende, 1984.

*** BONNENFANT (Lucien) [1908-1998] : BOYER (Paul) [1940-2004] : Techniques de pêche, Denoël, 1977, préface Lucien Bonnenfant ; La pêche en eau douce. Un sport, des techniques, Larousse, Paris, 1984, p. 162 au sujet de Lucien Bonnenfant parmi les pêcheurs célèbres ; BRUGEROLLE de VAZEILLES (Charles) : Souvenirs d’un pêcheur de saumon, préface de Lucien Bonnenfant, Mende, 1984, chapitre VII consacré à Lucien Bonnenfant, p. 229 à 237 ; BOYER (Paul) : Le grand livre du saumon, Nathan, 1999, p. 53 et 54 ; CHAUMONT (Guy-Noël) [1924-2014] : Planète saumon, Editions du Trieux, 2009, p. 123 à 128 et p. 132.

***** WARLIES (Frank) : HANS GEBETSROITHER [1903-1986]. Eine Leben dem Fliegenfischen (Une vie de pêche à la mouche). Photos Horst Hansen, Nova Media, Berlin, 1984. Avec le style du lancer autrichien de Hans pp. 55 à 85, en mots et en images.

**** MACLEAN (Norman) : A river runs through it. Copyright The University of Chicago Press, 1976 ; Pennyroyal Press, Massachusetts, 1989 ; DVD « Et au milieu coule une rivière », de Robert Redford, Pathé Films 1992/2018 (Paul/Brad Pitt, Norman/Craig Sheffer, John [le père/pasteur Maclean]/Tom Skerritt) ; La rivière du sixième jour. Traduction Marie-Claire Pasquier, Rivages, 1997.

*** CEDERBERG (Göran) : La pêche à la mouche, Hatier, Paris, 1990.

** GAIDY (Charles) : Pêche de la truite de rivière à la mouche artificielle, Armand Colin, 1991.

Kenichiro [Ken] SAWADA : Fly Casting Techniques [en japonais], フライキャスティングのテクニック(Techniques de lancer de la mouche), décembre 1994, [avec une canne à une main]. Avec l’influence de la méthode « moderne » du lancer français HS-HL [High Speed-High Line] (1972) de Charles Ritz.

JAWOROWSKI (Ed) [américain] : The cast. Préface et photographies de Lefty Krek, Swan Hill Press, Shrewsbury, 1994.

Kenichiro [Ken] SAWADA : Casting with Salmon Rod [en japonais], ダブルハンド・フライキャスティング (Lancer avec une canne à saumon [à deux mains]), avril 1995. Avec toujours le style « moderne » de la méthode de lancer HS-HL de Pierre Creusevaut et de Charles Ritz (1972) pour effectuer un lancer vertical avec une canne à deux mains.

***** WULFF (Joan) ([1926 – ] 97 ans en 2023) : Joan Wullf’s Fly Casting Techniques, Illustraded by Francis W. Davis, Lyons & Burford, New-York, 1987 ; Le lancer de la mouche, ses différentes techniques, traduction de Gabrielle et Christian Fourquet, Gerfaut, Paris, 1997. C’est le seul ouvrage américain presque complet — car il manque quelques chapitres et l’index par rapport à l’édition originale américaine —  en langue française qui existe actuellement en France au sujet du lancer de la mouche avec une canne à une main et qui fait autorité en la matière (Attention cependant, car la traduction est parfois défectueuse sur certains points fondamentaux) ; FLY-O, Indoor Fly-Casting Instruction Manual, 14 pages (en anglais), édition 1998-2000 ; DVD Dynamics of Fly Casting… from Solid Basics to Advanced Techniques (La dynamique du lancer de la mouche : depuis des bases solides jusqu’aux techniques avancées) réalisé en VHS en 1997 par Miracle Productions, puis en version DVD en 2001 (Joan s’y exprime lentement dans un anglais pur facilement compréhensible) ; Joan Wulff’s New Fly-casting Techniques, Illustraded by David Shepherd, 2e édition, Lyons Press, 2016, ouvrage fondamental. En fait, pour bien saisir l’ensemble de l’œuvre de Joan Wullf au sujet du lancer de la mouche, il faut avoir tous ses ouvrages, son manuel d’instruction et son DVD, sans quoi on passe à côté de certains détails très importants, car tous les éléments essentiels ne sont pas synthétisés d’une manière chronologique dans un seul document ou support. Fondamentalement, le lancer de Joan Wulff est fondé sur des arcs [de cercle] de lancer et comprend donc en partie un mouvement rotatif.

**** DEL POZO OBESO (Rafael) : Mouches pour la pêche, traduction Henri Limousin, Larousse, Paris, 1998.

**** ROEHRIG (Jacky), PAULIN (Georges) : Le brochet à la mouche. Le Gand Jeu. Paris Gerfaut, 1999 ; ROEHRIG (Jacky) : La pêche du brochet à la mouche, Paris Gerfaut, 2020.

**** STOLL (Erich [Allemand])/ GEBETSROITHER (Hans [Autrichien]) : Hohe Schule auf Äschen und Forellen (Haute école [de la pêche] de l’ombre [1972] et de la truite [1973]), Müller Rüschlikon, réédition groupée des deux ouvrages en 1999 [en allemand], avec un avant-propos de Charles C. Ritz, p. 138, pour le second ouvrage de 1973 sur la « Haute école [de la pêche] de la truite ».

*** TIESZEN (David L.), STENRBERG (Dick) et VLIET (John van) [Ouvrage collectif américain] : Pêcher la truite à la mouche. Guide des techniques de pêche à la mouche en surface et en subsurface. Traduit de l’américain par Sylvio Morin. Les Éditions de l’Homme, 1999, Québec. Titre original américain : Fly Fishing for Trout in Streams, 1998, Cowles Creative Publishing. Ouvrage intéressent traduit pour les pays francophone : Québec, France, Suisse, Belgique et Luxembourg, qui nous donne une synthèse sur la technique de la pêche à la mouche aux Etats-Unis à la fin de XX ième siècle.

**** KRIEGER (Mel) [américain 1928-2008] : The Essence of Flycasting, 1 ière édition, Club Pacific, San Francisco, 1987 ; 1 ière édition, Countryman Press, 2001. Dans ce livre, Mel Krieger a trouvé la meilleure façon de traduire les instructions du lancer de la mouche en version imprimée… (Steve Rajeff, américain, multiple champion du monde de lancer de la mouche et concepteur de canne à mouche [Loomis]). Mais, fondamentalement, le lancer de Mel Krieger est aussi fondé sur des arcs [de cercle] de lancer et comprend donc en partie un mouvement rotatif.

**** HEBEISEN (Hans Ruedi) [Suisse] : Faszination Fliegenfischen (La fascination de la pêche à la mouche). 2 ème édition, Kosmos, 2000. Hans Ruedi était un ami d’Hans Gebetsroither et admirateur de Charles Ritz. Il a participé à la révision de la 4 ème édition de l’ouvrage de Charles Ritz : « Erlebtes Fliegenfischen, 1978.

**** GREENHALGH (Malcolm) [Anglais] et OVENDEN (Denys) [Anglais] : The Complete Fly-Fisher’s Handbook, Domino Books, 1998, traduction française Patrice Leraut pour le « Guide des mouches pour la pêche », Delachaux et Niestlé, Lausanne, 2000. L’auteur insiste à juste titre sur la notion de « déclencheurs » qui sont des caractéristiques générales permettant aux poissons d’identifier leur proie.

**** BORGER (Jason) : Nature of fly Casting — A modular approach, Shadow Caster Press, U.S.A., 2001.

***** GAWESWORTH (Simon) : Spey Casting (First edition 2004) et (Second edition 2007, complétée avec un nouveau chapitre consacré au Skagit Casting), Stackpole Books.

*** WINTHROP (Michel) : La pêche à la mouche, Paris Hermé, 2006. Michel tord le cou, à juste titre, à certaines fausses idées malheureusement trop souvent reçues !

**** REISINGER (Walter), BAUERNFEIND (Ernst) et LOIDL (Erhard) : Le guide entomologique du pêcheur à la mouche, traduction Michel Hivet, Editions La Vie du Rail, 2008 ; Seconde édition en langue française, revue, augmentée et retraduite par Odile Koenig et Valérie Garnaud du « Guide entomologique du pêcheur à la mouche. De l’insecte naturel à son imitation », Delachaux & Niestlé, 2016.

***** KREH (Lefty) [Américain 1926 – 2018] : Casting with LEFTY KREH. Photographs by Jay Nichols, Stackpole Books, 2008. Fondamentalement, le lancer de Lefty est fondé sur une trajectoire rectiligne du coude sur le chemin de lancement qui est horizontal pour tous ses lancers, à courte, moyenne et longue distance. Il se distingue donc du lancer linéaire français qui se caractérise par une trajectoire linéaire inclinée de la main différente selon la longueur des lancers : 45° à courte distance (4 à 7 m), 35° à moyenne distance (9 à 12 m) et 180° [donc à l’horizontale sans inclinaison] à longue distance (15 à 18 m) et à plus de 20 m [avec une légère inclinaison ascendante au dessus de l’horizontale, tant sur l’arraché que sur le lancer avant]).

***** MORTENSEN (Henrik) [Danois] : Pêche à la mouche, le style scandinave, La Cheminante, 2009. Pour le lancer avec une canne à une main, Henrik adopte le même style que le lancer américain de Joan Wulff qui comprend une légère rotation dans le mouvement, mais bloque bien son lancer à 45°, sans abaisser la canne, comme dans le lancer linéaire français. En revanche, pour le lancer avec une canne à deux mains, Henrik met en avant le style scandinave avec le lancer donnant une prédominance à la main inférieure, pour la puissance.

**** LORENZ (Heinz [ Allemand]), Fliegenwerfen : Der Weg zum [Hans] Gebetsroither-Stil (Le lancer de la mouche : le chemin vers le style [autrichien] de [Hans] Gebetsroither), Müller Rüschlikon, 2009 [en allemand]. L’auteur présente le style du lancer autrichien (demi-ovale) de Hans Gebetsroither, tel qu’il l’a conçu sur la Traun, à Gmunden, en Autriche, dès 1930. C’est un lancer semi-ovale quant à l’arraché et quasi linéaire quant au lancer avant.

**** BOISSON (Philippe) : De la pêche à la nymphe, La Vie du Rail, Paris, 2010. Ouvrage fondamental sur la pêche en nymphe.

**** DUFOUR (Jean-Claude) : La nymphe à vue. Le Trieux, 2010, préface de Jean-Pierre Guillemaud (Piam). Ouvrage dont je partage de nombreuses vues.

***** GAWESWORTH (Simon) : Single-Handed Spey Casting, Stackpole Books, 2010.

Tomonori HIGASHI : Controlled Fly Casting (Lancer de la mouche contrôlé) [en japonais], avril 2011. On se rapproche plus des styles de lancer américain et français contemporains, dont l’objectif essentiel, dans un lancer de la mouche idéal et efficace, est de faire produire à la pointe de la canne une trajectoire droite ou linéaire, c’est-à-dire avec une ligne tendue ou rectiligne et une boucle de retournement serrée. Cet auteur a également traduit en japonais l’ouvrage de l’américain de Mel Krieger : The Essence of Flycasting (1987), Tsurijinsha, 1995.

Masao OKUMOTO : Trout Fishing in Hokkaido [Fly Fishing] (Pêche de la truite à Hokkaido [à la mouche]) en japonais, juin 2011.

** PERRET (Pierre) : Les poissons et moi, Le cherche midi, Paris 2011. Un grand pêcheur de saumons !

*** BOUTTAZ (Pierre), MARTIN (Jean-Yves), RATTEZ (Marc) et RIGAZIO (Alain) : Les LEURRES de PÊCHE en FRANCE de 1850 à 1950, Mérignac, 2013, p. 113 : « André Meulnart restera une figure emblématique dans l’histoire de la pêche française. Ingénieur chez Peugeot et passionné de pêche, il déposa un premier brevet en 1935 relatif… [au] premier moulinet à tambour fixe français [à manivelle] : le Vamp. Et en 1938, on lui accorde le brevet pour « une cuiller tournante qui sera nommée plus tard AGLIA, du nom d’un genre de papillon auquel elle ressemble lorsqu’elle évolue dans l’eau ».

**** TOURON (Joan Miquel) : La belle histoire de la pêche à la mouche, Editions CPE, 2014. Ouvrage original, très documenté. À lire !!!

**** SYMONDS (John) [Gallois] et MAHER (Philip) [Irlandais] : FLYCASTING SKILLS for beginner and expert (Compétences en lancer de la mouche pour débutant et expert), Merlin Unwin Books, 2014.

*** COURSAGET (Pierre) : La pêche et son musée, La Simarre, 2015. L’auteur consacre un chapitre (pp. 57 à 70) à la maison française Pezon & Michel et sa collaboration avec Charles Ritz pour la production des cannes en bambou refendu de renommée internationale, dont celles de la série « Superparabolic PPP » sont collectionnées dans le monde entier et plus particulièrement les modèles « Master » type Auguste Lambiotte, « Powerplus » type Pierre Creusevaut et « Fario Club » type Charles Ritz.

**** KRIVANEC (Karel) : La pêche en nymphe tchèque, traduction Stanislas Freyheit, Grayling & Trout Publishing, 2015. Ouvrage présentant la technique d’une très grande nation de pêcheurs à la mouche, actuellement première au championnat du monde de pêche à la mouche en équipe avec 10 médailles d’or, juste devant la France, seconde avec ses 9 médailles d’or.

*** FREYHEIT (Stanislas) : La pêche en nymphe moderne, 2015. Ouvrage intéressant sur le fond, mais un peu confus d’un point de vue formel.

*** Association Bretonne pour la Pêche à la Mouche : Mouches et pêcheurs d’Armorique d’hier et d’aujourd’hui, 2015.

** AFFRE (Pierre) : Guerre et pêche (textes réunis par Pierre Affre), préface de Sacha Tolstoï, Quai des Plumes, La Vie du Rail, 2017.

**** GALHARDO (Daniel) [américain] : Tenkara, The book, the complete guide to Tenkara, by Daniel Galhardo at Tenkara USA [en anglais], [Tenkara, Le livre, le guide complet du Tenkara], 1 ière édition, Tenkara Press, 2017.

***** WHITE (Jonathan) et BOATFIELD (Oscar) : Pêche à la nymphe : La révolution française. Traduction Nicolas Ragonneau, Editions Gerfaut, 2018. Deux anglais qui rendent hommage au « bas de ligne français », avec une vision mondiale de l’évolution de la technique. Très bien conçu.

*** LALU (Vincent) et BOISSON (Philippe) : La bonne mouche. Pour 100 rivières et coins de pêche en France et à l’étranger. Quai des Plumes, La Vie du Rail, 2019.

*** GLADEL (Emmanuel) : Mes histoires de pêche, préface Thierry Willems. Editions Fil de Pêche, 2019.

**** ROEHERIG (Jacky) : La pêche du brochet à la mouche. Gerfaut, 2020 ; Roehrig (Jacky) et Paulin (Georges). Le brochet à la mouche. Le Grand Jeu. Gerfaut, 1999.

PRAGLIOLA (Roberto) : La pesca con la mosca. Préface Vincenzo Penteriani, [en italien] édition numérotée n° 439, Nuove Esperienze, 2020.

**** NUMATA (Shinuke) [japonais] : La pêche au toc dans le Tôhoku, traduction française de Patrick Honnoré, Picquier, 2020. Roman japonais paru en 2017 qui a obtenu le prix Akutagawa, le Goncourt japonais !

***** KELLEHER (Kevin C.) [américain] et ISHIMURA (Misako) [japonaise] : Tenkara. Radically Simple, Ultralight Fly Fishing [en anglais], 1 ière édition Lyons Press USA, mai 2011. C’est le premier livre sur le Tenkara publié en occident. Puis une seconde édition Lyons Presse USA, mars 2021. Misako Ishimura est une compétitrice internationale de haut niveau pour la pêche à la mouche à l’occidentale. Elle est la capitaine de l’équipe japonaise de pêche à la mouche pour les compétitions internationales de pêche à la mouche. Cette femme est au Japon ce que Joan Wulff est aux États Unis. Elle maîtrise tant le lancer Tenkara ancestral japonais que le lancer de la mouche occidental contemporain utilisé aux USA et en Europe. Le chapitre 6 intitulé : « the simplest cast in fly fishing » (le lancer le plus simple de la pêche à la mouche) est consacré à toute la panoplie des 7 lancers Tenkara qui trouvent leurs pendants avec les 7 principaux lancers occidentaux de pêche à la mouche. Une pure merveille de synthèse expliquée simplement, avec élégance !!!

**** BOISSON (Philippe) : La pêche à la mouche en réservoir. La Vie du Rail, juin 2021.


LES LIVRES ECRITS POUR ET SUR LES « GENS » D’EN BAS :

*** SIMONET (Maurice) [1893-1971] : Chales Ritz, ouvrage précité, p. 219 à 224. Sabotier à Ney (Jura), le Maître exerçait en plus les fonctions de garde-pêche particulier sur un parcours de l’Ain. « C’est enfin, un pêcheur à la mouche d’une classe exceptionnelle » ; Michel Winthrop, ouvrage précité, p. 185 à 192.

** COMBRET’S (Joë) : Comment pêchent les Romanis, (1ière édition, Paris, 1945). Réédition La Rivière, Paris, 1956.

**** DUBORGEL (Michel) [1907-1980] : D’un truc à un autre. Brochet, truite, saumon, (1ière édition, Les deux collines, Lyon, 1947). Réédition Pezon & Michel, Amboise, 1958 ; BOYER (Paul) [1940-2004] : La pêche en eau douce. Un sport, des techniques, Larousse, Paris, 1984, p. 162 au sujet de Michel Duborgel parmi les pêcheurs célèbres.

** FARIO (Max) : La truite, sa pratique à l’école des gitans, (1ière édition, La Maison Rustique, Paris, 1956). Réédition La Maison Rustique, Paris, 1965.

*** RAGOT (André) [1900-1978] : BOYER (Paul) [1940-2004] : La pêche en eau douce. Un sport, des techniques, Larousse, Paris, 1984, p. 160 et 161 au sujet d’André Ragot parmi les pêcheurs célèbres.

***** WARLIES (Frank) : HANS GEBETSROITHER [1903-1986]. Eine Leben dem Fliegenfischen (Une vie de pêche à la mouche). Photos Horst Hansen, Nova Media, Berlin, 1984. Avec le style du lancer autrichien de Hans pp. 55 à 85, en mots et en images.

*** DEVAUX (Aimé) [1917-1985] : Michel Winthrop, ouvrage précité, p. 83 à 88.

***** LALU (Vincent) : Le Sorcier de Vesoul. Henri Bresson, pêcheur de truites. (1ière édition, Balland, 1980). Réédition La Vie du Rail, 2005. Sur la vie d’Henri Bresson [1924-2010], voir aussi : Michel Winthrop, ouvrage précité, p. 33 à 45.

***** SAWYER (Frank) [1906-1980] et VINES (Sidney) [1922-2012] : Frank Sawyer au bord de sa rivière (Man on the Riverside, 1984). Traduction Raymond Rocher. P.E.L., Paris, 1986.

*** CLERC (Henri) [1905-2003] : Michel Winthrop, ouvrage précité, p. 67 à 73. L’horloger inventeur de la mouche de l’Ellé pour la pêche du saumon ; BRUGEROLLE de VAZEILLES (Charles) : Souvenirs d’un pêcheur de saumon, préface de Lucien Bonnenfant, Mende, 1984, Chapitre IV, p. 145 à 169 au sujet d’Henri Clerc.