Les poissons, les techniques

Stage pêche du brochet à la mouche avec un équipement Switch Skagit Pike Spey

En décembre, j’ai testé des soies Skagit adaptées pour des cannes à deux mains Switch Pike Spey de puissance # 8/9 sur un plan d’eau privé et en barque. Au début de la matinée, j’ai commencé avec une mouche de ma fabrication en peau de lapin et au bout du quatrième lancer roulé, préparé avec un lancer Perry Poke, un joli brochet de 82 cm s’est pendu à la suite d’une animation très lente. D’un point de vue technique, avec une canne à deux mains Switch de 11’3 # 8/9 FD-JPL Peche et une soie Skagit adaptée, on peut atteindre la distance de 18 mètres avec un seul lancer roulé bien exécuté. Si on utilise un panier de lancer danois ECOastal dans lequel on dépose les spires du Shooting line Rio Elite Metered, cela permet d’augmenter la distance d’au moins 3 mètres, toujours avec le même lancer roulé et d’atteindre 21 mètres. En outre, si on utilise un lancer Ovale qui est un lancer « Underhead » où la mouche passe à côté du lanceur lors de l’arraché et dans lequel il n’y a qu’un lancer avant après le retournement du bas de ligne qui s’opère sous la soie, toujours avec le panier de lancer ECOastal, on gagne encore au mois 3 mètres de distance, soit au total 24 mètres atteints avec une seul lancer sécurisé !

Le lancer Ovale est en général peu utilisé par les pêcheurs à la mouche. Pourtant, il est adapté pour lancer des grosses nymphes ou des grosses mouches à brochet. On attribue la paternité de ce lancer au belge Albert Godart qui fut champion de monde de lancer dans les années 1930. Puis il fut adopté par l’américain Lee Wulff, dont son épouse Joan Wulff en fait état dans son ouvrage sur le Lancer de la Mouche (1987 et 1997). Ensuite, l’américain Ed Jaworowski en est un ardent défenseur dans son ouvrage The Cast (1994), de même que Jean-Pierre Martin, instructeur de pêche à la mouche au Québec. D’une manière générale, les lancers roulés et le Spey cast relèvent fondamentalement de la famille du lancer Ovale.

Dernièrement un client m’a demandé s’il était possible de pêcher le brochet à la mouche avec un équipement Skagit Pike Spey, non plus avec une canne à deux mains Switch, mais avec une canne à une main puissante prévue pour la pêche du brochet à la mouche. Pour lui montrer, j’ai ressorti mon ancienne canne Devaux T 47 Jacques Boyko de 9′ # 8/9 (14,5 g / 225 grains norme AFTMA canne à une main) équipée d’une soie Skagit adaptée, en utilisant encore le panier de lancer ECOastal et le Shooting line Rio Elite Metered, et il a pu constater qu’on atteignait plus de 20 mètres sans problème avec un lancer Ovale. Voilà de quoi motiver les seniors pour arrêter les doubles tractions fastidieuses et pêcher le brochet à la mouche sans se démonter les épaules en faisant un seul lancer sécurisé !!! Et bonne nouvelle, mon ami Jean-Pierre Labarre, facteur de cannes à mouche en Limousin « JPL Peche — Limousin Peche« , peut fabriquer une canne à une main de 9′ # 8/9 avec une poignée inférieure amovible pour transformer cette canne à une main en petite canne à deux mains Switch Short pour pratiquer en Skagit Pike Spey avec une soie Skagit adaptée !!!

Daniel, qui est venu pour un stage de pêche à la mouche noyée avec sa canne française Switch Trout Spey HOH Overseas de 11’3 # 3 en 6 brins d’action Medium, a acheté une canne finlandaise, la Vision Glass Salmon de 12′ # 8 (3,65 mètres) en 4 brins, en fibre de verre, pour 269 g et à 395 €. Nous l’avons testée avec mes différentes soies Skagit, pour déterminer laquelle est la mieux adaptée pour pêcher le brochet à la mouche en Pike Spey, tant pour lancer en roulé du bord sans recul derrière soi, qu’avec des lancers Ovales avec plus de recul derrière soi pour atteindre une plus grande distance. Ce type de matériel peut être un assez bon compromis pour pêcher le brochet à la mouche avec une canne à deux mains courte, puissante et solide pour, à la fois, envoyer des grosses mouches en lancer roulé et combattre fermement un beau brochet de plus d’un mètre. Et elle pourra bien sûr lui servir aussi pour pêcher discrètement le saumon à la mouche avec une soie short belly de 50′ !!! Mais, il y a encore mieux : la canne à deux mains Switch Pike Spey de 11′ ou 11’9 # 8/9 JPL Peche montée par mon ami Jean-Pierre Labarre, présentée ci-dessous dans sa version 11’9.

Enfin, m’étant rendu dans la Creuse (Limousin) pour élaborer une codification du lancer simple Spey cast en langue française avec mon confrère Jean-Pierre Labarre, ce dernier m’a fait la surprise de me confier un prototype JPL Peche de canne à deux mains Switch Pike Spey de 11’9 (3,63 mètres) # 8/9 (34,5/35,7 g / 530/560 grains) pour 236 g à un prix de lancement à partir de 349 €. Cette canne en carbone IM 12 Nano (carbone japonais Toray Nano 46 T) a une action medium et les 13 anneaux ont été montés sur la contre-épine. Le diamètre de l’anneau de pointe est bien sûr supérieur aux autres anneaux pour faciliter la glisse et faire passer facilement le ventre d’une soie Skagit et l’agrafe pour accrocher les streamers. La particularité de sa conception est que cette canne Switch à deux mains peut être utilisée aussi telle quelle à une main ou peut être réellement utilisée à une main dans la mesure où l’on peut lui retirer la poignée inférieure de 12,5 cm. La canne fait alors 3,41 mètres ou 11’18 pour 182 g et correspond à une puissance de # 14/15 selon la norme AFTMA des cannes à une main, soit 34,5 g ou 530 grains. Nous l’avons testée dans sa version à deux mains avec une soie Skagit adaptée avec une petite mouche à brochet de 11,5 cm pour 1,5 g, prévue pour les démonstrations, mais la canne peut supporter allègrement de bien plus grosses mouches à brochet. Cette canne m’a donné d’excellentes sensations et m’a permis d’atteindre 24 mètres (vérifié avec le Shooting line Rio Elite Metered), avec un panier de lancer ! J’ai ensuite demandé à mon ami Jean-Pierre Labarre, moniteur-guide de pêche mouche, facteur de cannes et éleveur de coqs de pêche du Limousin et de Pardo, de me modifier cette canne pour obtenir aussi une canne à deux mains un peu plus courte de 11′, avec les mêmes cotes pour la poignée supérieure et inférieure que celles de ma G-Loomis GLX « Roaring river Switch » de 11′ # 7, avec la même action medium et la même puissance de # 8/9, afin d’être encore plus performante pour pouvoir pêcher le brochet à la mouche en Pike Spey à partir d’un bateau ou du bord. Et elle pourra bien sûr servir aussi pour pêcher discrètement le saumon ou d’autres salmonidés à la mouche sur des petites rivières, avec une soie Spey adaptée ! Et pour affiner encore le produit, j’ai conseillé à Jean-Pierre de concevoir une troisième canne de 11’3 # 8/9 avec un porte moulinet muni d’un vissage vers le bas et doté d’une poignée inférieure fixe : c’est la FD-JPL Peche !

Pour acheter une canne à deux mains Switch de 11′, 11’3 FD ou 11’9 de puissance # 8/9 JPL Pêche à partir de 349 € pour pêcher le brochet à la mouche en Pike Spey, rendez-vous sur la page suivante de son site internet : https://www.limousin-peche.fr/index.php/cannes-a-mouche-truite-et-brochet-jpl-peche/

Stage de lancers Skagit, ovale et roulé pour pêcher le brochet à la mouche

Stage de pêche du brochet à la mouche avec un équipement Switch Skagit Pike Spey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *